choisir comme ville favorite
info régionale
9 juillet 2012 à 15:16

Réunion à Lyon de l'alliance les "Quatre moteurs pour l'Europe"

Les régions Rhône-Alpes, Bade Wurtemberg (Allemagne), Catalogne (Espagne) et Lombardie (Italie), réunies dans l'alliance "Quatre Moteurs pour l'Europe", ont souligné lundi à Lyon la nécessité d'une "Europe plus forte" mettant l'accent sur la "recherche", la "transition énergétique" et la "participation des citoyens".

"La force des Quatre Moteurs repose sur l'ensemble que nous constituons : 35 millions d'habitants, 8% du PIB européen, une position de leader dans nombre de domaines de l'économie, de la recherche et de l'enseignement supérieur", a souligné le président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, en passant le relais de la présidence de cette alliance créée en 1988 au président du Bade Wurtemberg, Winfried Kretschmann.

"La crise européenne est une crise de confiance, de plus en plus de citoyens sont sceptiques mais on a besoin de plus d'Europe", a assuré M. Kretschmann énonçant les "quatre axes prioritaires" de sa présidence.

Il a ainsi souligné la nécessité de renforcer la "participation des citoyens" pour "les associer au processus législatif", ainsi que l'importance d'"investir dans la formation" des jeunes et de "créer des conditions d'échanges d'apprentis et d'enseignants".

Il a également exprimé sa volonté d'"instaurer une coopération" du réseau avec l'espace danubien, cet axe fluvial partagé par une douzaine de pays hétérogènes.

Autre axe prioritaire : la "protection du climat et de l'environnement", alors que l'Allemagne s'est fixée l'an dernier le projet de sortir du nucléaire d'ici 10 ans.

"Les objectifs que l'Europe s'est fixée en matière de réduction des émissions ne seront pas tenus et il est donc indispensable que les régions collaborent pour infléchir la tendance", a assuré pour sa part Roger Leron, président de Rhône-Alpes énergie environnement (RAEE), l'un des témoins de la "société civile".

"Les régions ont un rôle crucial à jouer", a souligné de son côté la présidente du comité des régions d'Europe, Mercedes Bresso, notant que le "danger" était la "baisse drastique des financements publics des régions et des recettes fiscales".

En Rhône-Alpes, le programme d'investissements a toutefois pu être maintenu, grâce au succès d'un "programme d'obligations régionales", a souligné M. Queyranne.

à lire aussi dans l'actu

actu sports

en régions

plan de site de en ville Lyon
Alsace Aquitaine Auvergne Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Corse Franche-Comté IIe-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Basse-Normandie Haute-Normandie Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Provence-Alpes-Côte d Azur Rhône-Alpes